Artistique

Christian Bulting, poète et romancier

C’est au coeur de la commune d’Orvault, à la Bugallière, que Christian Bulting a déposé ses valises pour vivre de sa passion : l’écriture. Son dernier roman, Eve, touchant et profond, est un récit autobiographique relatant une histoire d’amour d’adolescent. Rencontre avec la nouvelle « Pépite Orvaltaise » dénichée rien que pour vous !

« Je voulais vivre de ma plume, vivre de mon travail d’écrivain… » Né en 1953 à Guérande, Christian Bulting a très rapidement su qu’il voulait devenir écrivain. Ses premiers écrits sont essentiellement des poèmes qu’il partage occasionnellement auprès de sa famille et de ses amis. À 15 ans, ce jeune auteur se présente pour la première fois à un concours ; La Baule en Poésie. Son prix lui donne alors la possibilité de paraître dans une revue locale. Pour ce jeune écrivain en herbe, c’est une reconnaissance, car les premières parutions, quel que soit le support, sont toujours importantes.

« Ce n’était pas bon ce que je faisais au début, c’était même mauvais mais j’étais persuadé que le monde attendait mes poèmes ». La vie de Christian est rythmée par l’écriture. A vingt ans, son premier recueil poétique, La beauté à genoux, paraît et se vend à quelques exemplaires. Prenant conseils auprès d’écrivains bretons reconnus tels que Charles Le Quintrec ou Eugene Guillevic, qui deviendront par ailleurs de fidèles amis, sa façon d’écrire se transforme et sa plume d’écrivain mûrit. Le modernisme a également un impact sur son travail poétique qui se traduit désormais par des vers courts et concis.

Pour Christian, la vraie poésie réside dans les vers mêlant la brièveté d’un poème aux instants de la vie quotidienne. Ce quotidien, qui peut nous sembler banal, Christian l’observe et s’en inspire pour écrire ses poèmes mais également des récits en prose.

Son roman Madeleines (2011), est le premier roman d’une tétralogie. Le lecteur y découvre le portrait plein de tendresse d’une femme, la grand-mère du narrateur, et est plongé dans les souvenirs de cet enfant, Christian, dorénavant devenu grand.

La vie, la mort, l’amour, la joie, la tristesse, sont autant de sujets que nous partageons mais que peu savent écrire et transmettre comme le fait Christian Bulting à travers son oeuvre. Cette dernière a d’ailleurs été récompensée en 2011 par le Prix Académique de Bretagne



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *