Artistique

Laurent Fréour, auteur de «L’Orange sanguine»

Laurent Fréour - Dédicace Librairie Durance le 19 fév 2016

Laurent Fréour – Dédicace Librairie Durance le 19 fév 2016

Un Orvaltais auteur d’un thriller ? Pas courant ! D’autant moins quand le livre a pour toile de fond une crise sociale à la Réunion, et qu’il bénéficie d’un excellent accueil de la part de ses lecteurs.

« Mes racines et une grande partie de mon cœur sont à Orvault ». Jovial et enthousiaste, Laurent Fréour affirme d’emblée son attachement à la ville qu’enfant, il a connue plus « champêtre ». Il vivait alors à la Ferrière, où sa mère était directrice d’école.

Enquête policière et quête sociologique
Aujourd’hui, il habite le quartier du Petit-Chantilly et vient de publier son premier roman, « L’orange sanguine ». Commencée en 2010 à la Réunion où il travaillait pour une entreprise de télécoms, l’écriture de ce thriller a sans doute permis à Laurent d’ « exorciser » une expérience professionnelle difficile : une crise sociale profonde et le mal-être de collaborateurs dont il a été témoin. Un sujet qui semble toucher son lectorat : « C’est un thriller, mais aussi le reflet de notre monde du travail, où le sain et le malsain se côtoient […]. Nul doute que cette histoire a une résonance particulière pour bon nombre de lecteurs », commente Christophe. L’auteur lui-même se dit surpris des retours qui lui parviennent : « On vient autant me parler de la souffrance au travail que de l’énigme policière. Il s’agit là d’un vrai sujet de société ».

Auto-édition
Si « L’Orange sanguine » fait un parcours des plus honorables pour un premier roman, rien ne le laissait présager au départ. Il y a d’abord eu une première version du livre, plutôt sociologique, qui a pris la forme d’un thriller suite à une rencontre avec une éditrice. Puis l’écriture a été interrompue plusieurs années, et reprise en 2015, sous la « pression » de madame. Enfin, quand Laurent a envoyé son livre à une trentaine d’éditeurs susceptibles de le publier, il a dû essuyer plusieurs refus mais a également bénéficié de conseils bienveillants de la profession. De fil en aiguille, il en est venu à l’auto-édition. « Une solution adaptée pour me lancer, qui m’assure une bonne diffusion du livre sans risque financier », explique l’auteur. Et les retombées semblent le confirmer : les ventes marchent bien, les invitations à des salons du livre et séances de dédicaces se succèdent…

Du pouvoir des rencontres
Dans cette entreprise comme pour le reste de sa vie, Laurent croit beaucoup à l’influence des rencontres. « C’est ce qui fait qu’on est ce qu’on est », sourit-il. « Tout ce que j’ai accompli d’important dans ma vie a été le fruit de rencontres ». La suite de l’histoire s’écrira donc grâce à ceux qui croisent son chemin. Et les projets ne manquent pas : la prochaine réédition de « L’Orange sanguine » par un grand éditeur parisien, une probable adaptation du livre en téléfilm, un second roman, déjà en cours de rédaction… L’aventure continue !

Site internet : www.lorangesanguine.hol.es
Si vous souhaitez le lire : https://lc.cx/4Xjx



2 réponses à “Laurent Fréour, auteur de «L’Orange sanguine»”

  1. Laurent dit :

    Un livre prenant dès les premières pages. J’ai adoré rentrer rapidement dans la peau de JPV et ressentir l’atmosphère de la réunion sans y être jamais allé :). Attention, ce livre est dangereux : dès que vous l’ouvrez vous ne pouvez plus le lâcher.
    Bravo Laurent !

  2. Jacques dit :

    Un thriller dépaysant au suspense sans faille ! On est entraîné au coeur de La Réunion et des relations humaines pour le meilleur et pour le pire dans une grande entreprise ! A lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *